Les douze travaux d’Hercule

Depuis ces deux derniers mois qui ont passé trop vite, les travaux ont bien avancé et la maison s’est métamorphosée. Mais malgré tous nos efforts et ceux de nos artisans, l’hiver trop long a eu raison de notre bel optimisme ! Nous avons donc décidé d’ouvrir nos chambres d’hôtes pour le dernier week-end de juillet même si nous sommes convaincus que dès fin juin la maison sera entièrement rénovée.
En attendant, retour sur ces travaux herculéens.

Electricité, plomberie, tout est connecté et ça marche ! Au rez-de-chaussée, les sols préalablement réagréés au ciment finissent d’être recouverts de travertin doré pour s’accorder aux murs en pierre qui ont tous été  découverts, déjointés et rejointés à la chaux. Ils restent par ci par là un peu d’enduit et de ponçage à faire avant d’attaquer les peintures, trois fois rien…
Un des plus gros chantiers de ces dernières semaines a été la véranda. Les alimentations en eaux, en gaz ainsi que le circuit électrique ont été entièrement refaits. Toutes les menuiseries coulissantes en alu qui nous amenaient du froid et pas mal de courant d’air ont été remplacées par des fenêtres en bois. Afin d’agrandir l’espace cuisine, un muret a été construit en remplacement d’une baie et tous les montants en bois qui ne servaient à rien sinon à alourdir la structure ont été supprimés et certains remplacés par des piliers en pierre directement taillés sur place par Manu notre maçon. Nous en avons profité pour mettre à nu la pierre (comme d’habitude sous le crépi, le plâtre puis une épaisse couche de ciment). Ensuite on vide les joints, on retaille quelques pierres puis on rejointe à la chaux… Nous commençons à être habitués !). Bref, les meubles sont arrivés et nous n’avions pas fini les enduits, le carrelage et le chaulage des poutres du plafond !

La piscine nous a occasionné quelques mauvaises surprises toujours résolues grâce à “Super Manu” le maçon ! Démolition totale de la plage et des margelles ; un vrai travail d’orfèvre  pour ne pas abîmer le liner dont le rail avait été mal fixé. Coulage d’une nouvelle dalle, pose du nouveau rail et fixation du liner, agrandissement de la plage et construction d’un mur de soutènement pour retenir la terre. Les margelles en travertin sont posées, le muret enduit, reste les carreaux à poser dès que nous les aurons reçus !

A l’étage, un parquet en châtaignier massif est venu recouvrir le plancher en OSB préalablement isolé. Finalement à l’inverse du rez-de-chaussée,  nous avons décidé de laisser les poutres dans leur “jus” (enfin, après un bon nettoyage), leur couleur d’un brun chaud apportent un contraste très graphique avec la blancheur des murs. Les deux grandes suites devraient être magnifiques mais je dois dire que j’ai un faible pour Héloïse avec son petit salon intime et sa grande chambre très lumineuse.

La semaine prochaine, nous devons nous dépêcher de finir le reste du parquet, le poncer, poser des plinthes et les baguettes avant l’arrivée des peintres !!!

http://www.labelleplane-chambresdhotes.com/

1 réflexion sur « Les douze travaux d’Hercule »

  1. Je vous félicite pour ce travail gigantesque et de longue haleine mais au final tellement magnifique.
    Que de courage et volonté, malgré les épreuves douloureuses, pour aboutir à ce chef-d’oeuvre qui vous ressemble tant.
    Je vous souhaite de belles rencontres vous apportant récompenses et réussites pour vivre heureux et dans l’opulence.
    Vous le méritez tant.
    J’ai hâte de découvrir La Belle Plane et surtout vous revoir car vous me manquez.
    Je vous embrasse bien fort.
    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *