Informations COVID19

 

La Belle Plane vous recevra à nouveau le 1er juillet, pour que vous passiez un séjour en toute quiétude et sérénité. Devant les nombreuses inconnues propres à l’épidémie du coronavirus et afin de garantir la santé de nos hôtes ainsi que la notre, nous avons pris la décision raisonnable de retarder la ré-ouverture de la Belle Plane.

Dans l’attente et le plaisir de vous recevoir, prenez bien soin de vous.

Martine et Claude

La mise en place de protocoles sanitaires tels que, des règles d’hygiènes très strictes, le délai de 24 heures entre deux occupations de chambres. L’obligation d’ôter dans la chambre tous les objets facteurs potentiels de contamination (les coussins, les plaids, les magazines et les revues d’informations touristiques mises à disposition…).

Toutes les mesures de distantiation sociale, l’obligation de minimiser les contacts et les relations. De ne pouvoir partager ni petits-déjeuner, ni apéritifs conviviaux altèrent grandement l’essence même d’une maison d’hôtes.

Au 1er juillet nous pourrons vous garantir une sécurité sanitaire irréprochable et la plupart des sites touristiques seront ré-ouverts.

Au 1er juillet nous aurons une meilleure visibilité du déconfinement. Le virus aura peut-être perdu de sa virulence, ce qui nous permettra de vous recevoir confortablement ou bien, et c’est notre souhait le plus cher, il aura disparu avec l’été.

Avec une capacité d’accueil de quatre chambres, de vastes espaces communs, une très grande piscine et un jardin d’un hectare entouré de prés et de bois, la distanciation physique sera assurée.

En cas de mauvais temps, nous disposons de vastes espaces communs, qui permettront d’organiser les petits-déjeuners dans les meilleures conditions. Les restaurants seront ouverts, mais une solution pour dîner sous forme de repas à emporter sélectionnés chez les restaurateurs alentour pourront être servis sur les tables du jardin ou dans les espaces dédiés.

Nous n’aurions jamais pensé écrire cela mais notre maison dont la fraîcheur l’été est garantie par des murs très épais, fonctionne sans climatisation (facteur de propagation des virus). Notre piscine, dont le liner a été remplacé pour la saison d’été, est traitée au chlore (un désinfectant redoutable).

Retrouvez nos dernières infos sur notre page dédiée .

Prenez bien soin de vous

Chers Hôtes,
Pour le printemps vous aviez choisi notre maison d’hôtes pour passer quelques jours de vacances dans notre belle région et nous vous en remercions.
Depuis, malheureusement, l’épidémie s’est répandue sur toute la planète. Aussi nous vous accueillerons dès qu’il vous sera possible de voyager.
Nous vous souhaitons de traverser cette bouleversante période bien à l’abri chez vous et d’être tous épargnés par ce virus.
La Belle Plane au Printemps
La Belle Plane au Printemps

La piscine

Aujourd’hui première réunion de chantier avec les artisans ! Mais avant cela, retour en arrière côté piscine. Mi-août, Armés de seaux, de pelles et de gants mapa, nous découvrons notre bassin, vaste étendue d’eau d’un beau vert profond et bien protégée du soleil par une végétation des plus dense ! Un immense thuya aux reflets dorés laisse mollement tremper ses branches dans ce marécage où s’épanouit une population de grenouilles, salamandres et autres batraciens. Un épais tapis d’aiguilles marrons du plus bel effet rejoint les ronces et les herbes folles qui ont eu raison de ce qui était autrefois la plage… Deux bonnes semaines de nettoyage, c’est le temps qu’il nous faudra avant de prendre un bain bien mérité dans une eau certes, un peu fraîche mais cristalline ! 

Dans un écrin

Après avoir abattu une haie de thuyas ainsi que des laurières envahissantes, la maison semble être posée au milieu d’une clairière. L’air embaume la sève des arbres fraîchement coupés, des champignons piétinés et l’humus de la forêt environnante. Tout craque et piaille des oiseaux et des écureuils qu’on a dérangés. A peine séparé d’un rideau d’arbres des raies de soleil filtrent à travers les feuillages et nous offrent un tapis changeant sur la pelouse et la maison qui n’en reviennent pas d’être enfin dans la lumière !